Que manger en cas de diarrhée ?
Bien-être intestinal > Diarrhée aiguë > Que manger en cas de diarrhée ?

Que manger en cas de diarrhée ?

La diarrhée se caractérise par l’émission de selles fréquentes, de consistance très molle à liquide par jour, avec douleurs abdominales, vomissements et fièvre généralement présents. La plupart des personnes peuvent connaître un ou plusieurs épisodes diarrhéiques au cours de l’année, provoqués par des bactéries, des virus ou des parasites1. Les personnes souffrant de diverses maladies intestinales, comme la maladie de Crohn ou la maladie cœliaque sont particulièrement exposées aux diarrhées chroniques2.

Qu’il s’agisse d’un épisode de diarrhée aigüe ou chronique, il faut suivre quelques conseils afin d’adapter son alimentation pour retrouver la santé.

Que faut-il inclure dans les repas ?

La composition du régime alimentaire au cours ou après une diarrhée doit être élaboré avec soin et inclure des aliments et des boissons ayant des effets bénéfiques pour le corps et qui favorisent la disparition des selles liquides et le rétablissement1. Il est toutefois conseillé d’ingérer des petites quantités d’aliments plusieurs fois dans la journée, car les mets trop copieux pourraient avoir des effets néfastes sur l’intestin.

Au petit-déjeuner

Il faut privilégier l’ingestion de féculents raffinés, comme le pain blanc, le riz ou la semoule. Les céréales riches en fibres, comme le pain complet doivent être évitées en cas de diarrhée.

Il est aussi important de consommer des aliments riches en protéines de manière suffisante. On les retrouve dans les œufs et les viandes blanches.

Certains fruits sont particulièrement recommandés : la pomme, la poire, le coing, mais aussi la banane, car sa teneur relativement élevée en potassium peut compenser les sels minéraux que vous perdez en raison des selles fréquentes. Il est préférable de les consommer cuits. Évitez donc de manger tous les autres fruits, crus ou en jus. Même s’ils sont extraordinairement nutritifs, ils sont trop riches en fibres alimentaires.

Vous pouvez vous référer à notre article sur les fibres alimentaires pour en savoir plus.

En cas de diarrhée aigüe, il faut éviter de boire du lait, car le lactose est difficile à digérer. En revanche, en cas de diarrhée chronique, il est conseillé de prendre des yaourts au fromage blanc ou des fromages à pâte dure. L’apport en probiotiques a un effet positif et aide à rééquilibrer les bactéries de la flore du système digestif et peut contribuer à améliorer le transit intestinal.

Au déjeuner et au dîner

Plutôt qu’un repas copieux, il est recommandé de consommer plusieurs petites quantités d’aliments tout au long de la journée pour ne pas surcharger le système digestif. Une fois de plus, préférez une alimentation sans épices et pauvre en fibres solubles, mais riche en sels minéraux.

Privilégiez la consommation de certains fruits et légumes cuits, comme la pomme et la banane, la carotte, la betterave, la courgette, l’aubergine et les haricots verts. Les légumes fermentés ou marinés, comme les choux ou les cornichons, sont à proscrire.

Les viandes blanches, de poulet ou autres volailles, sont un complément sain, pas trop gras, et facile à digérer, que ce soit au déjeuner ou au dîner. Consommez-les avec du riz blanc ou des pâtes, cuites sans matières grasses. La purée de pommes de terre est simple à préparer. Vous pouvez aussi faire des préparations avec d’autres féculents, comme le riz ou le maïs, ou des légumes comme la carotte, et l’assaisonner avec du sel pour en améliorer le goût. Ensemble, ils constitueront un repas fréquent que vous apprécierez et qui vous fournira de l’énergie en étant faciles à digérer par votre estomac et votre intestin.

Les bouillons et soupes, de préférence à température ambiante, sont également à inclure car ils aident à limiter la déshydratation4 qui est l’un des principaux risques de la diarrhée. Il faut ingérer plus de liquides. Les soupes sont légères et facilement absorbées après la digestion. Essayez de boire du bouillon de légumes salés ou de la soupe deux à trois fois par jour.

Le conseil est d’éviter les produits laitiers. Cependant, le yaourt et le fromage peuvent avoir un effet positif et rééquilibrer la flore de votre système digestif en bonnes bactéries et réduire les symptômes.

Que boire ?

Il est aussi important d’adopter des mesures de réhydratation pour compenser les pertes en eau et en sels minéraux à travers les selles.

Les personnes adultes doivent boire beaucoup de liquides : de l’eau minérale, bien sûr, mais aussi d’autres boissons, comme le bouillon de légumes salés ou de l’eau sucrée. Le lait ou les produits totalement à base de lait, l’alcool, le jus de fruits, les boissons gazeuses et le café sont à éviter. Si les symptômes de la maladie persistent, des solutions de réhydratation orale peuvent aussi être administrées. Dans ce cas, consultez un médecin si les symptômes d’aggravent

Pour un bébé ou un nourrisson des gorgées courantes d’une solution de réhydratation orale ou un mélange d’eau salée-sucrée suffisent4. N’ajoutez pas de produits salés au biberon du bébé.

Conclusion

En cas de diarrhée, il est important de conserver une alimentation variée et de ne pas faire de régime d’exclusion sur de longues durées, car ils pourraient aboutir à des déficiences alimentaires pour l’organisme3. Il faut aussi s’assurer que l’apport en liquide soit plus important que la perte causée par la diarrhée. Si ces pertes ne sont pas compensées ou la diarrhée ne disparaît pas, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.


Références :

1. Société nationale française de gastroentérologie. Diarrhée aigüe. Disponible en ligne : https://www.snfge.org/content/diarrhee-aigue

2. Société nationale française de gastroentérologie. Diarrhée chronique. Disponible en ligne : https://www.snfge.org/content/diarrhee-chronique

3. Club de réflexion des cabinets et groupes d’hépato-gastroentérologie (CREGG). Fiche de recommandations alimentaires. Mai 2010. Disponible en téléchargement.

4. Assurance Maladie. Pathologies. Réagir en cas de déshydratation. Disponible en ligne : https://www.ameli.fr/hauts-de-seine/assure/sante/urgence/pathologies/deshydratation