Que faire contre les ballonnements ?

Que faire contre les ballonnements ?

Le ballonnement est un symptôme fréquent et désagréable. Ses causes peuvent être, entre autres, une anomalie du transit des gaz, ou encore une hypersensibilité viscérale (voir : « Ballonnements : définition »). Il existe aussi parfois une production excessive de gaz intestinaux1. Le traitement repose souvent sur la diminution de la production de gaz, production qui dépend surtout de l’alimentation et de la composition des bactéries présentes dans le tube digestif. Les causes de ballonnements sont multiples2, il est donc souvent nécessaire de suivre un traitement agissant sur plusieurs mécanismes pour qu’il soit efficace.

Limiter la production de gaz en agissant sur l’alimentation et le microbiote

Certains aliments doivent être évités en cas de flatulencesUn des traitements des ballonnements consiste à limiter la consommation des aliments qui donnent des gaz. Il s’agit principalement de diminuer la part des fibres alimentaires1–3. La réduction de la consommation de chewing gum et de boissons gazeuses peut également aider1,2.
Une autre possibilité est d’agir sur le microbiote intestinal (ce terme désigne l’ensemble des micro-organismes présents dans le tube digestif). Parmi ces organismes vivants, les bactéries jouent un rôle fondamental dans de nombreuses fonctions physiologiques, à commencer par la digestion. Un microbiote déséquilibré (on parle aussi de « dysbiose »), peut favoriser les problèmes digestifs comme le ballonnement abdominal (voir : « D’où viennent les gaz »). Il est possible d’agir sur le microbiote en utilisant un prébiotique (une molécule qui favorise le développement du microbiote bénéfique) ou encore en ingérant un probiotique (un micro-organisme qui exerce des effets positifs sur la santé)2.

Pratiquer une activité physique pour favoriser le transit intestinal

La position debout, ou encore l’exercice physique modéré, en ayant un effet bénéfique sur le transit intestinal, peuvent contribuer à soulager ce symptôme. Il a ainsi été montré expérimentalement que la pratique du vélo d’intérieur pouvait diviser le volume des gaz retenus par deux1. On sait aussi qu’un régime pauvre en calories peut être d’une certaine aide chez les patients en surpoids2.

Recourir à des médicaments efficaces contre les ballonnements

Certains médicaments peuvent être utiles pour diminuer la sensation de ballonnements, comme ceux qui stimulent le transit intestinal, ou encore les traitements antispasmodiques1,2,4. On prescrit également dans certains cas des antidépresseurs1,2,4. Enfin, pour réduire la quantité de gaz intestinaux, il est possible d’utiliser des médicaments qui absorbent les gaz (médicaments à base de charbon) ou favorisent leur élimination (médicaments à base de siméticone)1,2,4.

Références
1 : Ducrotte P. Abdominal bloating: an up-to-date. Gastroenterol Clin Biol. 2009;33(10-11 Suppl):F94–100.
2 : Azpiroz F, Malagelada J-R. Abdominal bloating. Gastroenterology. 2005;129(3):1060–1078.
3 : Bigard M-A, Peyrin-Biroulet L. Gaz digestifs. EMC 2016.
4 : Schmulson M, Chang L. The treatment of functional abdominal bloating and distension. Aliment Pharmacol Ther. 2011;33(10):1071–1086.