Flatulences : c’est grave docteur ?

Flatulences : c’est grave docteur ?

Les flatulences sont fréquentes, et peuvent devenir gênantes.Une gêne liée aux flatulences est très fréquente dans la population1,2. On considère que le nombre de flatulences est excessif au-delà de 20 par jour3. Mais on peut aussi être gêné pour un nombre « normal » de flatulences. Cela dépend bien sûr des situations (lors d’un repas, au travail, en voiture) mais également de l’odeur dégagée3. Les problèmes de flatulences peuvent être accompagnés d’autres symptômes digestifs comme le ballonnement. Et se « retenir » peut provoquer temporairement une sensation de ballonnement4.

L’alimentation et les bactéries intestinales : premières causes de flatulences

Accumulation de gaz dans le tube digestifLes flatulences sont un phénomène parfaitement normal, permettant d’équilibrer la quantité de gaz intestinaux, qui doit rester à peu près constante dans le tube digestif. Le volume de flatulences dépend surtout de l’alimentation ainsi que des bactéries présentes dans l’intestin (voir « D’où viennent les gaz intestinaux »). Certains aliments favorisent la fermentation bactérienne, et font produire beaucoup de gaz intestinaux.

Les flatulences sont parfois causées par une maladie

Les personnes qui souffrent d’un syndrome de l’intestin irritable ont des douleurs abdominales récurrentes, avec des diarrhées ou constipation. Une sensation de ballonnement, ainsi que des flatulences excessives, sont également souvent présentes3. Plus rarement, des flatulences excessives peuvent être le signe d’une mauvaise absorption des aliments, comme dans l’intolérance au lactose, ou encore la maladie cœliaque. Dans ces cas-là, d’autres symptômes sont généralement présents3,5.

Trouver la cause des flatulences pour pouvoir les traiter

Ainsi, votre médecin peut vous aider à trouver la cause des flatulences, en particulier lorsqu’elles sont associées à d’autres symptômes, comme des douleurs abdominales, une diarrhée, ou encore une constipation. Dans tous les cas, il pourra vous apporter des conseils diététiques ou vous proposer des traitements qui vous aideront à traiter ce problème (voir : « Que faire en cas de flatulences excessives ? »).

Références
1 : Frexinos J, Denis P, Allemand H, Allouche S, Los F, Bonnelye G. Descriptive study of digestive functional symptoms in the French general population. Gastroenterol Clin Biol. 1998;22(10):785–791.
2 : Tielemans MM, Focks JJ, van Rossum LG, Eikendal T, Jansen JB, Laheij RJ, et al. Gastrointestinal symptoms are still prevalent and negatively impact health-related quality of life: a large cross-sectional population based study in The Netherlands. PloS One. 2013;8(7):e69876.
3 : Bigard M-A, Peyrin-Biroulet L. Gaz digestifs. EMC, 2016
4 : Serra J, Azpiroz F, Malagelada J-R. Mechanisms of intestinal gas retention in humans: impaired propulsion versus obstructed evacuation. Am J Physiol-Gastrointest Liver Physiol. 2001;281(1):G138–G143.
5 : Masoodi M, Mokhtare M, Agah S, Sina M, Soltani-Kermanshahi M. Frequency of Celiac Disease in Patients with Increased Intestinal Gas (Flatulence). Glob J Health Sci. 2016;8(6):147.