L’intoxication alimentaire
Bien-être intestinal > Diarrhée aiguë > L’intoxication alimentaire

L’intoxication alimentaire

Une toxico-infection alimentaire est causée par la contamination des aliments et survient à n’importe quel stade des chaînes de production, de livraison et de consommation. Elle peut résulter de plusieurs formes de contamination environnementale, notamment la pollution de l’eau, du sol ou de l’air, ainsi que le stockage et la transformation non sécurisés des denrées.1

Il ne s’agit pas d’un trouble alimentaire inhabituel. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, chaque année près d’une personne sur dix dans le monde tombe malade après avoir consommé des aliments contaminés, ce qui entraîne plus de 420 000 décès.1.

Quels sont les symptômes d’intoxication ?

Un accident d’intoxication alimentaire ne passe pas inaperçu. Chaque année, 1 200 à 1 500 toxi-infections alimentaires collectives (TIAC) sont notifiées en France.2 Leur durée peuvent varier en fonction des sources d’infection. Il peut s’écouler entre une heure et 28 jours avant que les signes d’intoxication n’apparaissent.

Ces symptômes2 sont :

– Diarrhée

– Nausées

– Maux de tête

– Vomissements

– Fièvre légère

– Douleurs abdominales

D’autres symptômes d’intoxication sont possibles dans les cas graves et peuvent être potentiellement mortels :

– Vomissements ou diarrhées sanglantes

– Forte fièvre

– Déshydratation sévère

– Maux de tête et faiblesse musculaire

Dans ces cas, consultez les professionnels de santé pour obtenir des conseils et des traitements d’intoxication.

Quelles sont les causes d’intoxication ?

Les vivres peuvent être contaminés à tout moment des chaînes de production : transformation, transport et stockage. Cette contamination est grave dans les denrées crues comme les salades ou ceux mis en boîtes de conserve. Certains autres aliments entraînent parfois une intoxication alimentaire, notamment les produits laitiers non pasteurisés, les coquillages, la viande hachée, les pâtisseries et les plats cuisinés[i]. Le maintien de la chaîne du froid est donc un aspect crucial.

Il existe trois causes majeures d’une toxico-infection alimentaire :

Bactéries

Les bactéries sont la principale cause d’intoxication alimentaire. Les principales espèces responsables sont Salmonella, Listeria, E. coli2,4.

Virus

Le norovirus, ou virus Norwalk, est connu pour rendre votre nourriture toxique. D’autres virus, tels que les astrovirus, les sapovirus et les rotavirus, sont également à l’origine d’une gastro ou intoxication.

Parasites

Les intoxications alimentaires dues à des parasites sont moins fréquentes. Le toxoplasme est le parasite le plus courant5. Ce possible risque d’intoxication peut représenter une menace sérieuse pour les femmes enceintes et les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Comment la nourriture est-elle contaminée ?

La plupart de ces agents infectieux sont présents presque partout dans notre environnement, ainsi que sur nos vivres. Une bonne cuisson tue tous les agents pathogènes, mais ils peuvent pénétrer dans notre corps par la consommation d’aliments insuffisamment cuits ou crus, ou si l’on ne se lave pas les mains.

Certaines denrées sont susceptibles de provoquer une diarrhée si elles sont contaminées : les pâtisseries, les plats cuisinés, la viande de bœuf, le poulet rosé, et les produits laitiers non pasteurisés4. Boire de l’eau contaminée peut également entraîner cette maladie. Les fruits de mer, tels que les huîtres, les crabes, les moules, le poisson cru et les crevettes peuvent aussi causer une intoxication.

Quels sont les facteurs de risque ?

La gravité de la maladie dépend de divers facteurs tels que votre état de santé, votre âge et le degré d’exposition. Les personnes qui présentent un risque élevé d’intoxication sont notamment :

– Les nourrissons et les jeunes enfants : leur immunité est encore en développement.

– Les femmes enceintes5 : pendant la grossesse, les femmes ont plus de risques d’être intoxiquées en raison des modifications du métabolisme. Dans de rares cas, le bébé peut également être touché.

– Les patients atteints de maladies comme : le sida, l’hépatite et le diabète, ou les traitements de chimiothérapie contre le cancer, ont un effet néfaste sur l’immunité5.

– Les personnes âgées : elles ont un système immunitaire affaibli.

Comment prévenir les intoxications alimentaires ?

L’ingestion de nourriture contaminée, même par accident, peut présenter un risque d’intoxication grave pour les personnes de tous âges. La clé de la prévention est d’observer certaines petites règles simples : éviter les aliments à risque, manipuler correctement les denrées et respecter une hygiène rigoureuse.

Pour éviter la toxico-infection alimentaire, il convient de suivre toute la séquence d’une chaîne d’approvisionnement à température contrôlée comprenant la préparation, le conditionnement, par exemple en boîtes de conserve, la distribution et le stockage jusqu’à l’utilisation. Le principal objectif de la chaîne du froid est de prolonger la durée de conservation des denrées dans des appareils réfrigérants. Elle inhibe la croissance des agents pathogènes. À la maison, il faut également conserver les vivres sensibles au froid.

Pour limiter le risque d’intoxication et les maux qui en découlent, il est recommandé de nettoyer régulièrement l’intérieur des appareils réfrigérants et d’y garder les produits frais. De fait, la multiplication des bactéries dans ces denrées est plus rapide en ambiance chaude. Veillez aussi à bien respecter les dates de validité inscrites sur les emballages3.

La diarrhée du voyageur (ou tourista) touche 30 à 70 % des voyageurs qui ont consommé des aliments toxiques ou de l’eau contaminée par des agents pathogènes infectieux. En voyageant, vous visitez des endroits où les pratiques sanitaires ne sont pas suffisantes. Le risque de développer une intoxication est plus grand. Observez correctement les pratiques d’hygiène et lavez-vous les mains avant de manipuler vos vivres. Si les troubles subsistent et vous ne vous rétablissez pas après quelques jours, consultez les professionnels de santé.

Vous pouvez vous référer à notre article « la tourista » pour plus de détails.


Références :

1. Foodborne diseases. World Health Organization.

https://www.who.int/health-topics/foodborne-diseases#tab=tab_1

2. Santé Publique France. Toxico-infections alimentaires collectives. Disponible en ligne :

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-infectieuses-d-origine-alimentaire/toxi-infections-alimentaires-collectives/la-maladie/#tabs

3. Assurance Maladie. Reconnaître la gastro-entérite. Disponible en ligne :

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/gastro-enterite-adulte/reconnaitre-gastro-enterite

4. Société Nationale Française de Gastro-Entérologie. Diarrhée aigüe. Disponible en ligne :

https://www.snfge.org/content/diarrhee-aigue

5. Assurance Maladie. Reconnaître la toxoplasmose. Disponible en ligne :

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/toxoplasmose/definition-symptomes-complications-possibles