Constipation : quand consulter ?
Bien être intestinal > La constipation occasionnelle > Constipation : quand consulter ?

Constipation : quand consulter ?

La consultation d’un médecin en cas de constipation

La constipation est un symptôme très fréquent. La constipation aiguë, qui apparaît en quelques heures, est surtout due à un ralentissement du fonctionnement du côlon, à l’occasion d’un voyage ou d’un changement dans les habitudes quotidiennes. On parle de constipation « occasionnelle ». C’est un problème qui peut être très gênant, mais qui n’est pas grave. Pour l’éviter, il faut adopter certains conseils hygiéno-diététiques, et des médicaments laxatifs peuvent parfois être utiles.

Mais la constipation n’est pas toujours un simple problème passager, et elle nécessite parfois de demander l’avis d’un médecin. Alors, quand faut-il consulter ?  

Les symptômes alarmants qui doivent amener à consulter

Dans certains cas, la constipation peut être le signe d’une maladie plus grave. C’est bien entendu une situation rare par rapport à l’ensemble des personnes qui souffrent occasionnellement de constipation. Certains symptômes ne doivent cependant pas être négligés.

En cas de fortes douleurs abdominales, de vomissements, ou si vous n’émettez plus de gaz, il peut s’agir d’une urgence. Il faut immédiatement appeler un service d’aide médicale d’urgence : le 15 ou le 1121.

En cas de fièvre et de fortes douleurs abdominales, ou encore d’une constipation apparue brutalement, il faut alors consulter votre médecin traitant rapidement (dans la journée)2.

Enfin, devant la présence de sang dans les selles, d’une perte de poids involontaire (c’est-à-dire sans faire de régime), ou d’autres symptômes accompagnant la constipation (diarrhée alternant avec la constipation, douleurs qui ne passent pas, présence de glaire dans les selles, ou impossibilité de retenir ses selles) il faut prendre rendez-vous avec votre médecin dans les jours qui viennent. De même, il est important de consulter votre médecin traitant si vous souffrez d’une pathologie chronique, si vous prenez des médicaments, ou encore si vous avez plus de 50 ans et que vous ne souffrez pas habituellement de constipation1.

La constipation chronique

Parfois, la constipation ne disparaît pas en quelques jours, mais s’installe durablement. Les médecins parlent de constipation chronique lorsque ce symptôme est présent la plupart du temps dans les 6 derniers mois. Il est alors important de consulter son médecin traitant. En effet, on recommande dans ces cas de rechercher une cause à la constipation, qui peut parfois être un symptôme d’une autre maladie (comme les problèmes de thyroïde, le cancer du côlon, ou encore certaines maladies du cerveau) ou bien un effet indésirable d’un médicament. Des examens complémentaires et le recours à un médecin spécialiste sont souvent nécessaires. Le médecin pourra aussi vous prescrire des médicaments pour tenter de soulager les symptômes3.

À lire aussi : Les médicaments laxatifs  

Référence :
1 : Les bons gestes et la consultation en cas de constipation. Disponible sur: https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/constipation-adulte/bons-reflexes
2 : Dumont A, Chambin O, Pillon F, Bardou M. De nombreux laxatifs disponibles à l’officine. Janvier 2010. Actualités pharmaceutiques. Volume 49, numéro 492, pp. 12-16.
3 : Degena L, Dederdingb J-P, Bauerfeindc P, Beglingera C. Réalités et mythes à propos de la constipation–State of the Art. In: Forum medic suisse. 2008. p. 913–918.